Afflictions annuelles en feng shui

Faut-il craindre les afflictions annuelles signalées par le feng shui ‘traditionnel” ? Voici une question qui revient souvent et à la nouvelle année chinoise nous voyons refleurir nombre de prescriptions de feng shui, disant attention vous avez l’affliction annuelle du feng shui des 3 tueurs ou San Sha qu’il ne faut surtout pas offenser ou déranger en y séjournant, le Sui Po où il faut éviter d’y avoir son lit, le Tai Sui qu’il ne faut surtout pas déranger en y faisant une activité, des travaux…le 5 jaune qu’il faut surveiller etc…

Tous ceux qui se sont intéressés au feng shui ont entendu parler de ces afflictions annuelles, autant de recommandations qui ne sont juste bonnes qu’à faire peur aux gens en leur apportant de nouvelles restrictions dans leur logement à chaque année.

Non le feng shui ce n’est pas ça, il faut rester terre à terre et se dire combien ai-je de chances de me faire renverser par une voiture en traversant la rue les yeux bandés. Certain que si le feng shui de votre maison est mauvais, c’est à dire une maison qui fait entrer un mauvais Qi chez vous augmentera le % de risques, mais si vous avez un bon feng shui extérieur et donc un bon Qi qui entre chez vous c’est comme si vous traversiez une piste en plein désert les yeux bandés à 3 heures du matin.

Le feng shui c’est 80% des effets dûs à l’environnement extérieur, l’intérieur n’est responsable que de 20% des effets du feng shui. Donc pas de panique si vous avez un bon Qi entrant chez vous, ces afflictions ne pourront avec le feng shui réservé à l’intérieur, influencer les 80% des actions du feng shui donnés par l’extérieur. Par contre si vous avez un mauvais Qi entrant chez vous ces afflictions temporelles ne seront qu’un facilitateur d’évènements auquel il faudra un déclencheur pour amener les afflictions annoncées. Une affliction annuelle en feng shui c’est comme avoir un récipient rempli d’essence sans allumette autour. Donc ces afflictions temporelles ne se déclencheront que dans un pourcentage de cas minime et ne peuvent surtout pas être pris de façon générale.

Voilà le réel pourcentage de risques présenté par ces afflictions annuelles qui ne tiennent pas compte de la qualité du Qi entrant chez vous et donc de recommandations qui ne servent qu’à effrayer les plus sensibles en alimentant la peur de leur ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *