La pyramide du Louvre vue par le feng shui.

Le secret du feng shui authentique est d’intégrer un bâtiment dans son environnement pour y vivre le meilleur. Le meilleur en feng shui comme le dit le Grand Maître Guo Pu 郭璞 dans son classique de feng shui le Zang Shu 葬书 laissé en référence dit dans sa première phrase que « l’art de faire du Feng Shui est de chevaucher le Sheng Qi » . Comme entrée en maatière, le grand Maître Guo Pu a fait fort car c’est de cette phrase que découlent tous les principes sous-jacents de la cosmologie taoïste et sans la compréhension de ce qu’est le Sheng Qi, il est inutile d’espérer faire du bon feng shui. La pyramide du Louvre est l’exemple de réussite que toutes les écoles de feng shui que j’ai pu cotoyer ont tenté d’expliquer, chacun à leur sauce. Il faut être terre à terre dans toute approche et avant d’avaler des couleuvres il est nécessaire de se poser des questions.

Une de ces grandes écoles du feng shui traditionnel que j’ai cotoyé émet l’hypothèse de l’environnement bénéfique avec ce grand jardin des Tuileries offrant sur le plan du Kan Yu (art de l’observation du paysage) un site amenant un Qi de qualité unique. Je peux entendre cette version mais après courte réflexion, ce Qi était présent avant la construction de cette pyramide et le Louvre était déjà bien présent. Donc pourquoi ça ne marchait pas avant. Une question qui restera sans réponse. Donc hypothèse à la corbeille.

Une autre école de feng shui traditionnel m’a donné son hypothèse qui dit que la forme de la pyramide s’intègre bien dans son environnement de bâtiments urbains. Cette théorie provient de l’utilisation des 5 éléments qui sont dans l’ordre de progression: l’Eau 水, le Bois 木, le Feu 火, la Terre 土, le Métal 金. Hors un environnement de forme carré est de nature Terre et la logique de la théorie des 5 éléments veut qu’un site de forme Terre comme il est fréquent en milieu urbain accepte la Terre qui est son équivalent ou l’élément qu’il nourrit. La Terre nourrit le Métal et notre pyramide est de forme pointue assimilée au Feu. La Terre draîne le Feu et ce site de nature Feu ne devrait pas fonctionner… et pourtant c’est un des sites les plus visités de Paris. Donc hypothèse à la corbeille.

Le Yang Gong Feng Shui enseigné en Malaisie et en Chine est une version très incomplète du Feng Shui authentique de Grand Maître Guo Pu, ou plutôt c’est ce qu’il en reste ou ce que les véritables maîtres chinois ont bien voulu enseigner aux extérieurs des lignées, les « outsiders » comme ils disent. Ces écoles enseignent que le sitting – facing d’un tel bâtiment (mesure de l’orientation du bâtiment dans son environnement) a les qualités pour fournir un très bon Qi et donc le Sheng Qi. Pas de chance le sitting – facing d’un tel bâtiment ne répond pas aux exigences des ses règles et est même à l’inverse de ses principes, laissant entrer le très mauvais Qi sur ce site, pour en laisser sortir le meilleur alors que ce devrait être le contraire. Moi qui croyait avoir la connaissance ultime du feng shui en 2015, j’ai dû ravaler mon chapeau. Donc hypothèse à la corbeille.

La solution pour expliquer ce bon feng shui et cette réussite depuis la construction de cette pyramide réside dans le classique du Zang Shu de Grand Maître Guo Pu où il dit: « Ainsi la Terre est le corps du Qi; où il y a de la Terre il y a du Qi; le Qi est la mère de l’Eau et où il y a du Qi il y a de l’Eau« . Une phrase bien étrange au premier abord, mais qui explique un des principaux principes du feng shui, le He Tu qui est selon la cosmologie taoïste la base. Ce principe a été repris dans les principes énoncés dans le Qing Nang Ao Yu écrit et développé par Yang Yun Song à partir de ce classique de Guo Pu, où il dit:  » Qian 乾 Jia 甲 Ding 丁, le Tan Lang 贪狼 vient de partout« . Ce classique fait partie de l’enseignement donné en Malaisie et en Chine par les écoles de Yang Gong Feng Shui.

La seule solution pour retrouver ce qu’est le feng shui authentique est de se rapporter aux bases, c’est à dire le Zang Shu et à partir des classiques de l’époque l’objectif est de retrouver comment ces principes ont été appliqués sur les constructions anciennes que l’on trouve en Chine. Si vous réussissez à appliquer ces principes du Feng Shui sur une construction telle que cette pyramide du Louvre, vous êtes certainement sur la bonne voie. Par contre si vous désirez éviter des années de recherche, contactez-moi, mon expérience pourra peut-être vous être utile.