Un maître c’est quoi ?

Le titre de maître en feng shui c’est quoi ? Comment se situer vis à vis de ce titre qui tend à mettre l’européen dans une position d’infériorité ?

En Feng shui

Remettons simplement les choses à leur place. En Malaisie, en Chine, dans le berceau du feng shui:

  • votre enseignant, votre professeur est un Si Fu ou Shi Fu 师父. Vous appelez votre enseignant Shi Fu.
  • Vous ne l’appellerez master ou maitre que lorsque vous deviendrez bien plus familier avec lui, pas avant.
  • Un expert pour eux est un titre supérieur à celui de maitre et serait plus apparenté au titre de Grand Maitre, mais n’existe pas là bas. (à ce sujet j’ai souvenir d’être allé à une conférence à Ganzhou en 2010 où il y avait plus de 300 maîtres… et moi expert…)
  • Le titre de grand maitre est attribué à des personnes qui ont une pratique reconnue en feng shui ou qui ont largement oeuvré à la diffusion, au développement du feng shui et reconnu par ses pairs.singe-01

Le titre de maître est donné à tout pratiquant en feng shui qui a terminé un cursus et qui est susceptible de l’enseigner.

Donc à ce titre tout pratiquant enseignant est un maitre en puissance.

Ainsi vous pouvez être maitre en San He, maitre en San Yuan, maitre en Yang Gong Feng Shui…

Ensuite il y a de bons et de mauvais maitres comme il y a de bons et de mauvais médecins, mais c’est un autre sujet.

———

Vous retrouvez ce titre de maitre dans de nombreuses corporations et corps de métiers et ces titres sont attribués soit à des personnes qui:

  • enseignent
  • ou qui ont acquis une certaine maitrise de leur art avec l’expérience.

———

En Europe

Ce mot de maitre prend diverses valeurs suivant le domaine dans lequel il est utilisé.

Dans le domaine des « rangs et statuts » un maître est un propriétaire. Propriétaire d’un bien, d’un animal, d’un esclave…

Dans le domaine de la spiritualité le christianisme met le hola en citant dans un passage de l’évangile: « Pour vous, ne vous faites point appeler maître, car il n’est pour vous qu’un seul maître, le Christ, et vous êtes tous frères. » L’histoire est différente avec les maitres spirituels ou Gurus.

En arts martiaux, la notion de maitre est une notion de maître à élève. Au japon il n’existait que 3 types de ceintures pour différentier les grades. Blanche pour l’élève (avec 9 Kyu), noire (avec 1 Dan ou plus) pour le pratiquant ayant été reconnu avoir un certain niveau et blanche et rouge pour les experts reconnus.L’européen a créé un système de différentiation de ceintures de couleurs pour ces différents Kyu. Système commercial avant tout qui s’est généralisé ensuite.

———

Il faut savoir que tout maître sera l’élève d’un autre qui a quelque chose à lui faire partager. La frontière entre maître et élève est très mince et son importance est celle que l’on veut lui donner et surtout à son humilité, car l’homme restera toujours l’homme avec son lot de qualités et de défauts.

Voyez où vous place votre maitre et vous saurez à quel régime vous êtes assimilés car le système mercantile chez nous tend à ce que le “maitre” ne partage pas ce qu’il peut assimiler à son leadership.