Les grandes écoles de Feng Shui

Pour nous européens, il est difficile de séparer le bon vin de l’ivraie pour faire une différence dans la qualité des enseignements de feng shui proposés sur le marché.

Nombreux d’entre nous sont venus au feng shui par les livres de décoration, les plus curieux ont poussé la porte d’écoles proposant des formations de feng shui dit “traditionnel” pour le différencier de ce feng shui occidentalisé qui plait tant aux magazines de presse.

Ce qu’il faut savoir du feng shui c’est que cet art taoïste était réservé aux empereurs de Chine, les enseignements du San He et du San Yuan sont des formes de Feng Shui qui ont été donnés au peuple afin de satisfaire  la demande pressante des ambassadeurs des pays avoisinants.

Le Yang Gong Feng Shui est le Feng Shui authentique, qui était réservé aux seuls empereurs de Chine. Ces empereurs qui n’étaient pas des tendres s’attribuaient de gré ou … contre leur gré les services des meilleurs maitres du pays. Yang Gong ou Yang Yung Song, faisait partie de ces maitres. Il a fuit la cour en emmenant quelques classiques avec lui, pour fonder quelques villes et villages dans la commune du Jiangxi. Ses résultats ont fait sa notoriété et à l’heure actuelle son enseignement dans son intégralité continue d’être enseigné dans la ville de Ganzhou dans la commune du Jiangxi en Chine.

Le Yang Gong Feng Shui s’est un peu perdu dans le village de San Liao où la lignée s’est éteinte progressivement faute de pouvoir recevoir l’enseignement oral indispensable à la compréhension et l’application des Classiques, Qing Nang Ao Yu, Tian Yu Jing et Yu Che Jing, trois ouvrages découlant d’un livre principal le Zhang Shu du Maitre Guo Pu. Ces maitres de San Liao n’ayant plus la compréhension complète des Classiques de Yang Gong Feng Shui, compensent leurs audits en faisant un mix avec les méthodes plus abordables du San He et du San Yuan.

 

Nombreux en chine sont les maitres qui ont reçu l’enseignement de premier niveau de la Ganzhou Yang Gong Feng Shui Tang,
(Tang = école.)

Nous retrouvons ces maitres principalement en Chine. Peu ont accédé à l’enseignement du dernier niveau qui donnent les niveaux du Yu Han Jing et qui permet d’utiliser tous les anneaux du Luopan de Yang Gong Feng Shui. Une connaissance qui permet la compréhension de ce monde intangible, impalpable du Qi issu de notre environnement naturel de Montagnes ang et des Eaux Yin et leur action sur notre monde tangible.

Quel honneur de pouvoir inscrire son nom dans le fil de ces célèbres lignées et d’être réellement reconnu par ce monde originel du Feng Shui. Quel honneur de pouvoir s’exprimer lors de leurs conférences. Un monde abordable à qui le veut, il suffit de frapper à la bonne porte, comme nous l’a montré Grand Master Yap Cheng Hai en 2010 à Ganzhou.


Penser que ce monde est fermé est une erreur. Ces maitres ont le soucis de transmettre leur savoir. C’était le sujet de cette réunion dans le village de Zen Chen, ce village qui a été créé par l’élève de Yang Gong, Liu Jiang Dong, où nous avons été invités par son descendant direct. Une conférence où j’ai retrouvé des connaissances du symposium de 2010 à Ganzhou.