Adultère et Feng Shui

L’eau de la Fleur du Pêcher, ou Peach Blossom est bien connue des pratiquants en Feng Shui. Dans les 12 phases de Croissance de la vie de l’Homme, cette phase se nomme le “Bain”, qui est la période où l’Homme commence à découvrir la vie et avoir ses feux de 20 ans.

Comme disait Georges Brassens, “il ya des jours où Cupidon s’en fout…”, mais là vous construisez deux maisons voisines avec une orientation qui permet de recevoir cette énergie du Bain provenant d’un cours d’eau proche et laissez mijoter, le temps que le temps fasse son office.

Le résultat est garanti, Cupidon se réveille sans coup férir et des histoires d’adultères croisées se créent.

Lors d’une consultation il est difficile de parler de ce risque, ne sachant si votre interlocuteur sait ce risque. L’âge du client peut aider à dévoiler ce risque, se disant qu’il ne doit pas être né de la dernière pluie, mais parfois vous occultez cet aspect au vu de la jeunesse de votre client et vous perdez ce client, par crainte de divulgation de cette vérité qui peut mettre la pagaille dans un couple… mais c’est la vie.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/cher-accuse-du-meurtre-de-son-meilleur-ami-il-clame-son-innocence-27-06-2017-7089927.php

La question à se poser ici c’est où se pose le libre arbitre, le choix de l’homme quand des situations comme celle-ci où ces énergies viennent titiller et attiser la libido. Où est la poule et où est l’oeuf ? L’homme a t’il le choix de … ses choix ?

Pour la petite histoire cette même influence était active en 2014 sur l’Elysée, lors de la découverte de la liaison de notre président François Hollande & Julie Gayet…

Le dénouement est dramatique et un assassinat par balles non élucidé s’en est suivi et à ce niveau seul les textes du Yu Han Jing du Yang Gong Feng Shui mettent en garde contre ce risque de mort violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *